Éléments de Cytologie

La multiplication cellulaire

Le problème crucial de la multiplication cellulaire

 
embryon humain

Lorsqu'une plante, un animal ou un être humain grandit, le nombre de cellules qu'il contient augmente. Pour cela, la cellule initiale va se diviser en deux cellules identiques qui pourront, plus tard, se diviser à leur tour, et ainsi de suite jusqu'à la fin de la croissance de l'être vivant.

C'est ainsi qu'un embryon devient un bébé.

On voit donc que la division cellulaire mène à une multiplication du nombre de cellules.

embryon humain

Pour qu'une cellule se divise, chacune des deux cellules issues de la division (les cellules filles) reçoit la moitié des organites présents dans la cellule de départ. Mais, le problème est plus complexe pour le noyau cellulaire: il n'y en a qu'un et il contient des informations que les deux cellules filles doivent posséder.

Si le noyau est simplement coupé en deux, chacune des cellules filles possédera seulement la moitié des plans nécessaires à la vie de la cellule. Celle-ci ne pourra donc survivre.

Nous voyons donc qu'il faut qu'il existe un mécanisme qui permette la transmission de la totalité des plans à chacune des deux cellules filles. Ce mécanisme est la mitose.


Quel est le rôle de la mitose?

Multiplier la quantité d'ADN nucléaire par deux
Assurer la transmission de tout l'ADN aux deux cellules filles
Diviser la quantité d'ADN nucléaire par deux
Assurer la transmission de tous les organites aux deux cellules filles


  
M'écrire
Informations
Dernière mise à jour: 22/08/2016